Un merchandising pointu, une offre sélective et de créateurs, une vraie expertise du produit, une politique basée sur l’écoute du marché et la valorisation du personnel par la formation… la maroquinerie Sacastar mérite qu’on la cite en exemple. Certaines marques sont beaucoup plus streetwear et plus fashion pour capter une clientèle plus jeune et propose notamment la marque Eastpak.

Un choix de marques important pour étendre la gamme

Mandarina Duck, Catherine Para, Longchamp, Guess, Scooter, Diesel, Lancaster, Kipling, Mac douglas, Delsey, Samsonite, Bensimon, Ogon, Macmax pour ne citer qu’eux se partagent les lieux au design très abouti  et conçu dans un mélange de bois brut et de résine aux couleurs toniques. Au plafond, une vaste guirlande végétale couvre toute la surface, en haut à droite, 3 écrans plasma renvoient des clips vidéo en boucle comme des voitures.

GUESS_Accessories

Les vitrines sont renouvelées toutes les semaines par une étalagiste. Le mobilier, quant à lui, se veut modulable pour plus de flexibilité et pour se défaire de l’image rigide qui colle trop souvent au milieu. « Après avoir réalisé un sondage auprès des jeunes qui associaient le mot maroquinerie à la mode du prêt a porter, nous avons eu la démarche d’étendre la gamme de produit.

Cibler une clientèle plus jeune

Les jeunes constituent notre clientèle de demain. Il faut donc nous y préparer, insiste-t-elle, sans quoi ils quitteront définitivement nos boutiques pour renter uniquement dans les jeanneries. Nous avons donc une vraie mission d’éducation ». De fait, l’adresse a fait peau neuve en avril dernier pour accueillir une décoration plus ludique et des produits plus stylés. Le bouche à oreille ne s’est pas fait attendre. « La meilleure publicité vient des clients qui en parlent ».

Un service client a l’écoute des tendances

Ici, le service, l’accueil et le conseil revêtent tout leur sens. Le secret ? Un personnel compétent que la gérante implique dans les achats sur les salons (Première Classe, les showrooms et Maison & Objet). « On ne défend pas une politique de petits prix. Il est, je crois, fondamental, que les fournisseurs comprennent que l’on a besoin de marger pour offrir de belles boutiques et un personnel compétent ».

 

Forte d’un chiffre d’affaires en plein expansion, les ventes en lignes enregistrent les plus fortes affluences en décembre et en juin au moment des départs de vacances. A l’avenir, il s’agit de muscler ses opérations commerciales. Enfin, dès septembre, la boutique intègre les doudounes Macmax.

DOUDOUNES MACMAX FW19
Doudounes a capuche MACMAX PARIS

Laisser un commentaire