Entre la mer de Bismarck et la mer de Corail, l’île de la Papouasie est coupé en deux et donc partagé avec la Papouasie Occidentale ou plus communément appelé l’Indonésie. La Papouasie se situe à l’est de l’Indonésie. Pour votre voyage, prévoyez un bon sac à dos bien rembourré avec des choses qui vous sauront utile dans la forêt ou dans des endroits encore très sauvage.

 

Une nature sauvage encore intacte à découvrir avec un bon sac besace

<

Découvrir le mode de vie des Papoue des mers est très enrichissant. Ce sont des pécheurs et des navigateurs hors pair qui célèbre leur culture une fois dans l’année en organisant un festival de course. A Pagwi, vous pourrez embarquer sur une pirogue à destination du grand fleuve Sepik. C’est plus de 1000 kilomètres à travers les méandres des basses terres : un immense labyrinthe marécageux où les moustiques sont rois et les conditions de vie sont éprouvantes. C’est la région la plus intrigante de la Nouvelle Guinée puisque vous ferez la rencontre de gens très hospitalier et très chaleureux.

 

Sur les berges de ce fleuve Sepik, les habitants ont développés des techniques uniques centrés sur les relations qu’entretiennent les hommes et leur environnement. Ce sont avant tout des hommes fiers de leurs cultures et de leur mode de vie. Les hommes ont une culture qui leur est propre puisqu’ils tentent de ressembler aux crocodiles pour en extraire toute leur force et leur vigouriste : véritable identité unique au monde. Grand chasseurs des forets et habitant des brousses, les Papoues sont de grand esprit vivant de la mère nature. Ce sera donc avec beaucoup de produit de soin que vous aurez besoin sur place pour faire face aux très fortes chaleurs. Votre trousse de toilette devra idéalement contenir des déodorants pour un bon moment.

Un pays qui n’a pas ses rituels dans son sac

De religion animiste, les Papoues pratique encore le rituel du sacrifice animalier et donc en l’occurrence, ici, il s’agit très souvent du crocodile. Ils posent la question d’un monde avec le droit à la différence dans un monde où les standards ont tendance à devenir la norme et le quotidien. Comme les derniers indiens d’Amérique ou les pigmés du Congo, les hommes crocodiles du Sepik luttent pour ne pas disparaître. Peuple à la réputation guerrière, ils vénèrent le crocodile jusqu’à se scarifié la peau pour lui ressembler. Pour ce voyage relativement périlleux, mieux vaut vous préparer à toutes les situations, donc prenez de quoi faire face au pire et au meilleur dans votre sac à dos.

Une bonne valise indispensable pour vos déplacement

Pour suivre la Highlands highway, la seule route de Papouasie Nouvelle Guinée qui s’enfonce dans les hautes montagnes du centre de l’île. Chaine de montagnes qui occupent une grande partie centrale de l’île et c’est là que vivent les tribus montagnardes. Ne vous fiez pas à la beauté du paysage, celle-ci est très trompeuse car vous vous situez en réalité sur les routes les plus dangereuses du monde. En effet vous risquez de vous faire attaquer par des groupes armés prêt à tout pour arriver à leur fin. La vigilance est donc indispensable pour se rendre dans ses régions très hostiles aux étrangers. Un bon sac besace avec un sac banane sera indispensable pour prendre sur soi tout ce dont vous avez besoin pour partir à l’aventure comme dans les anciens temps.

Vous risquez même peut être de tomber sur des tribus en guerre qui risquent de vous embarquer dans des luttes fratricides. Ne vous égarer donc pas des grands villages même si vous avez l’âme d’un explorateur.

 

Vous l’aurez compris, pour aller en Papouasie Nouvelle Guinée, il vaudra mieux faire des visites en groupes et être accompagnés de guides qui connaissent bien les parages. Votre bagage devra etre très flexible et facile à transporter dans des endroits où il n’y aura pas forcément de route ni de chemins facile d’accès donc les sacs besaces et autres sac en bandoulière seront indispensable.

Laisser un commentaire